Riccardo Patrese

Parti du mauvais pied

A ses débuts Riccardo Patrese divisait la F1 en deux clans: ceux qui le trouvaient arrogants et ceux qui le trouvaient dangereux. Ce n'est pas ainsi qu'un jeune pilote construit sa carrière. Cet ancien étudiant en sciences politiques n'avait pourtant pas à se plaindre de la vie. Il était beau, intelligent, skieur émérite, pilote de F1 à 23 ans. Alors, pourquoi tant de colère en lui?

Patrese aurait enlevé le GP d'Afrique du Suf 1978 si son moteur n'avait pas cédé à quinze tours de l'arrivée. Il dut attendre encore quatre saisons pour remporter son premier Grand Prix, entre-temps, était venu un coup d'arrêt : Monza 1978. Ronnie Peterson avait péri dans une collision en chaîne au baisser du drapeau. Riccardo n'était pas plus coupable qu'un autre. Mais la F1 lui fit payer le prix de toutes ses erreurs. Suspendu pour la course suivante, Patrese fut surtout mis au ban des grandes écuries de la F1, Ferrai qui brûlait de l'engager, oublia subitement son nom. La pénitence dura trois ans, chez Arrows, avant qu Riccardo ne remonte à la lumière. Mais quelque chose s'était brisé chez lui : chez Brabham, il ne fut jamais tout à fait l'égal de Piquet. Idem chez Williams face à Mansell. Fin pilote et bon metteur au point, Patrese trouva sans peine chaque année une écurie qui avait besoin de ses services. Sa carrière en F1 dura ainsi deux cent cinquante-si Grand Prix, ce qui est remarquable. mais lorsqu'il avait pénétré en F1, seize ans plus tôt, en donnant des coups de pied dans la porte, son objectif n'était pas de barre un record de longévité.

Palmarès et biographie:

Italien, né le 17 avril 1954, il a disputé 256 Grands Prix - 6 victoires - 8 pole positions - 13 records du tout - 281 points marqués

"Il aura fallu attendre 15 ans avant que son record de participation ne soit battu par Rubens Barrichello en 2008"

Source : "Pilotes légendaire de la Formule 1 - édition Tana - textes Xavier Chimits - 2006"

2016-2020 - Webmaster: Nicolas Van Schooten - All Rights Reserved