René Arnoux

Ferrari, pour la vie

En ce temps-là, les pilotes français parlaient pointu. René Arnoux détonnait, avec son accent nasillard, descendu de l'Isère. Lauréat du Volant Shell, cet ancien mécanicien savait qu'il n'avait pas le droit à l'erreur. Alors, il planta sa caravane aux portes du circuit de Magny-Cours, afin de pouvoir tourner tous les jours au volant de sa Martini F. Renault. La méthode avait du bon. rené gravit tous les échelons, jusqu'à l'écurie Renault. Là, il y eut deux coqs dans une même volière, Prost et lui. C'était un de trop. Enzo Ferrari venait de perdre Gilles Villeneuve. rené était le meilleur ami de Gilles. Ils se ressemblaient: la même simplicité, la même bravoure? Un hallucinant duel roues contre roues, resté dans la mémoire de la F1, les avait opposés lors du dernier tour du GP de France 1979.

Alors, Arnoux remplaça Villeneuve. ce fut à la fois sa meilleure période, avec un titre manqué de peu en 1983, et le début de la fin. Care René succomba aux piège de la vie dorée qui guettent un pilote Ferrari en Italie, surtout quand les tifosi l'adorent. Ni lui ni Enzo Ferrari n'ont jamais donné la moindre explication, mais le motif de leur séparation devait être extra-sportif pour que René soit brutalement congédié de la Scuderia après un Grand Prix en 1985. Quatre saison chez Ligier n'apportèrent rien à sa gloire: René n'était plus pilote Ferrari et ne s'en consolait pas.

Aujourd'hui, Arnoux a trouvé la sérénité. Il s'occupe de ses pistes de kart, qui tournent bien, et ne manque aucune des commémorations organisées par la Scuderia.

Biographie et Palmarès:

Français, né le 4 juillet 1948 - 149 Grands Prix de 1978 à 1989 - 7 victoires - 18 pole positions - 12 records du tour - 181 points marqués.

Source : "Pilotes légendaire de la Formule 1 - édition Tana - textes Xavier Chimits - 2006

"

2016-2020 - Webmaster: Nicolas Van Schooten - All Rights Reserved